Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ami Philippe Margot, journaliste viniviticole, m'a fait parvenir la traduction d'un article de Markus del Monego, citoyen Allemand, élu meilleur sommelier du monde 1998. Markus nous  livre ici quelques considérations sur l'utilisation des tire-bouchons.


Markus.jpg« Les tire-bouchons : pas tous font l'affaire ! Qui ne l'a pas déjà vécu cette situation : la bonne bouteille est là sur la table, on l'a bien méritée, mais elle ne veut pas se laisser déboucher. Le bouchon reste immobile, il est même comme collé, ou pire encore : il casse. C'est rarement la faute du bouchon, mais principalement celle de l'outil. Chaque tire-bouchon est différent. Parfois, on se demande même si on ne devrait pas entraîner sa musculation avant d'ouvrir certaines bouteilles…


Il faut donc bien choisir cet outil, et ce choix n'est pas toujours facile, dans ce monde vous proposant des modèles classiques jusqu'aux modèles futuristes. Ce qui doit vous décider, c'est la spirale et le levier. Pour les spirales, on différencie celle en forme de vis et l'autre plus ronde, en forme de queue de cochon. Cette dernière est souvent trop étroite et coupante, elle fait l'effet d'une vrille et déchire le bouchon. Vous saurez que la spirale en queue de cochon est assez large si vous pouvez passer sans problème une allumette à l'intérieur. Ainsi la pression sera répartie sur tout le bouchon, il ne sera pas coupé et ne s'effritera que rarement. Même les vieux bouchons se laisseront extraire de cette façon sans difficulté.


Ce qui est aussi d'une importance décisive, c'est la longueur de la spirale. Si elle est trop courte, les bouchons longs comme ceux d'un cru classé de Bordeaux seront difficiles à extraire. Si elle est trop longue, il faudra faire attention à ne pas transpercer complètement le bouchon et faire tomber des particules de liège dans le vin. Le point important suivant est la position du levier : l'extraction du bouchon se fera facilement si la fonction du levier est idéale. Les tire-bouchons en forme de T sont très difficiles à manipuler, car il faut tirer directement le bouchon sans l'aide d'un levier. Par contre avec un tire-bouchon à levier à une, ou mieux encore, à deux positions, vous y parviendrez très facilement. Essayez vous-même !


Enfin, lorsque vous montez de votre cave de très anciens millésimes, ces grandes bouteilles qui supportent 20 ans de garde, ou davantage, soyez très prudent. Dans ce cas, le bouchon s'est fragilisé au point qu'il s'émiettera avec un tire-bouchon classique. Par prudence, utilisez directement un tire-bouchon bi-lames. »

Tag(s) : #Contributions