Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans le  Kayserstuhl en Allemagne près de Breisach, on fait du vin. Et dans le petit village de Burkheim, se trouve le petit musée du tire- bouchon. un reportage de D.Siedlaczek - B. Stemmer - M-E. Beauclair, pour France3 Alsace.

 

Vidéo

 


bernhard.jpgSur la place idyllique de Burkheim, un petit musée insolite invite à la visite. Bernhard Maurer y expose la moitié de sa collection de… tire-bouchons qui comprend quelque 1200 pièces. Des objets rares, ludiques, curieux ou tout simplement marrants. Comme ce modèle en forme de chaise, construit par Bernhard Maurer lui-même en clin d’œil à la région, le Kaiserstuhl (chaise de l’empereur). Sa « collectionnite » a commencé en 1995. « J’ai trouvé mon premier tire-bouchon sur un marché aux puces à Vevey, pour 5 francs suisses. Je m’étais dit que c’était un excellent objet à collectionner, d’autant plus qu’on boit du vin dans le monde entier. On trouve donc des tire-bouchons dans tous les pays ! » Et il faut bien chercher dans le monde entier puisque, depuis le temps, Bernhard Maurer a écumé tous les marchés aux puces de la région. Dans les vitrines, des tire-bouchons italiens qui rappellent un moulin à café, de tout petits pour les flacons médicaux ou encore un modèle élégant en ivoire avec des incrustations en or pour des flacons de parfum. Il y a des modèles avec un petit pinceau pour nettoyer le goulot d’éventuels débris de liège (« ce que vous faites avec le pouce »), un étonnant levier de champagne et, derrière un panneau rose, des modèles coquins ou osés, véritable peep-show dans le monde du tire-bouchon. Inutile de préciser que Bernhard Maurer est devenu expert dans l’art d’ouvrir les bouteilles ! Il a d’ailleurs ouvert une boutique avec tout ce qu’il faut pour ouvrir des bouteilles et servir le vin dans les règles de l’art.

 

Le site de Bernhard

Tag(s) : #Tire-bouchon TV